Un post sur Facebook génère des commentaires extrêmement haineux contre les Kasaïens

En RDC, un groupe Facebook porte le nom de « Katanga indépendance ». Mais il est bourré de messages de haine tribale et particulièrement de haine contre les ressortissants du grand Kasaï. Le mercredi 30 décembre 2020, un membre de ce groupe a publié un post suivant : « Kabila part à la CPI bientôt. Juste une question du temps. » Ce post a donné lieu à un déferlement de commentaires haineux.

Selon nos statistiques, le groupe Facebook « Katanga indépendance » est l’un de ceux qui distillent le plus la haine tribale en République démocratique du Congo. Dans ce groupe, les Kasaïens sont appelés des « chiens » et des « Kasa-chiens ».

L’internaute qui a publié : « Kabila part à la CPI bientôt. Juste une question du temps », voulait en fait dire que l’ancien président Joseph Kabila serait bientôt arrêté à la Cour pénale internationale. Ce qui a suscité la colère des Katangais qui défendent Joseph Kabila parce qu’il est leur frère ethnique katangais. Pour eux, l’auteur de ce post est un Kasaïen. Et le Kasaï est une région haïe au Katanga.

Immédiatement après ce post, les commentaires haineux anti-Kasaïens explosent. Le mot « chiens » revient plusieurs fois pour désigner les Kasaïens. Le président Félix Tshisekedi est également qualifié de « chien » parce qu’il est Kasaïen. Voici quelques uns des commentaires en capture d’écran.

Lire aussi : Un message xénophobe aux étrangers travaillant dans les entreprises minières du Katanga

Africa sans haine exhorte les Katangais à mettre fin aux discours de haine sur les réseaux sociaux. La RDC a besoin de l’unité de tout son peuple. @Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *