Photo tiers

Huit astuces pour approcher des personnes tenant des propos racistes

Partager

Il nous arrive de ne pas comprendre pourquoi les hommes s’en prennent les uns aux autres. Qu’est-ce qui les pousse à tenir des propos racistes qui heurtent parfois des communautés entières ? De tels propos ou comportements entrainent toujours des protestations. Mais que doit être notre réaction face aux personnes qui tiennent des propos haineux ?

Nous vous proposons huit astuces définies par Amnesty International. Elles permettent d’adopter une bonne attitude vis-à-vis de ceux ou celles que l’on peut considérer comme des racistes. 

1 – Vous exprimer à la première personne

Au lieu de dire « Tes propos sont racistes », expliquez en quoi ce langage vous heurte et ce qu’il vous fait ressentir.

2 – Lui demander de préciser son point de vue

Lorsque l’on interprète ou que l’on comprend mal les propos d’une personne, on peut vite entrer dans une confrontation.

Ainsi, si vous avez été choqué par des propos que vous avez perçus comme racistes, il peut être utile d’inviter votre interlocuteur à développer son point de vue.

3 – Lui parler calmement

Parfois, vous aurez une meilleure force de persuasion si vous prenez la personne à part, plus tard, au calme, pour lui exposer vos préoccupations.

Par exemple, vous pourriez dire : « Je pense encore à ce que tu as dit tout à l’heure et j’aimerais qu’on en parle ».

4 – L’amener à se mettre à la place des personnes victimes de racisme

Les histoires personnelles ont une grande portée. Si vous n’avez pas été victime de racisme vous-même, partagez les histoires de personnes qui l’ont été. Relayer la voix des personnes concernées est aussi un bon moyen de les soutenir.

5 – Garder un ton modéré

C’est compliqué, surtout quand la personne ignore visiblement que son comportement est raciste. Il peut être plus facile de faire passer le message en restant calme et en utilisant un ton modéré.

6 – Ecouter son point de vue

Aussi odieux que son point de vue puisse paraître, si vous ne lui laissez pas une chance de s’exprimer et que vous n’écoutez pas son point de vue, il est peu probable qu’elle écoute le vôtre par la suite.

7 – Faire preuve de vigilance sur les réseaux sociaux

Cachées derrière leur écran, certaines personnes sont souvent disposées à débattre plus vigoureusement et plus violemment que dans la vie réelle.

Si vous voulez corriger les propos d’une personne dont vous pensez qu’elle est ouverte à d’autres points de vue, faites-le. Cependant, si vous ne vous sentez pas à l’aise pour publier vos commentaires, la plupart des plateformes de réseaux sociaux permettent de signaler de manière anonyme les contenus haineux.

8. S’informer et inviter d’autres personnes à faire de même

De nombreuses ressources existent sur le racisme et son impact sur les victimes et la société plus large. Continuez de vous informer et de suggérer à vos proches de faire de même.

Lisez l’article sur le site d’Amnesty international en cliquant sur ce lien.

Théodore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *