Dessin Maisha RDC

RDC : ne pas confondre Tutsi et M23

Partager

La guerre entre les Forces armées de la RDC et la rébellion du M23, pousse l’opinion publique congolaise à désigner les Tutsi comme responsables ou complices de cette guerre. Cet amalgame fait que les Tutsi congolais Banyamulenge sont aujourd’hui l’objet de menaces et de discours de haine. Ils sont accusés de collaborer avec le Rwanda pour agresser militairement le Congo.

Pour commencer, il faut que les choses soient claires : il est hors de question de tolérer qu’un pays étranger ou un quelconque mouvement rebelle, fut-il le M23, puisse venir troubler la paix en République démocratique du Congo. Le M23 doit déposer les armes et respecter l’Etat congolais.

Non au M23 et non aux discours anti Tutsi

Nous sommes contre ceux qui prennent les armes pour des raisons politiques ou ethniques, comme l’a fait le M23. En même temps, nous dénonçons les stigmatisations des Tutsi autour de cette guerre du M23. Combien de fois n’a-t-on pas entendu des propos du genre : « Vous les Tutsi Banyamulenge, vous soutenez le M23. Rentrez chez vous au Rwanda. Votre place n’est pas au Congo » ?

Avec de telles considérations, on tombe dans la généralisation. Et même s’il est vrai que le mouvement rebelle M23 compte en son sein des combattants tutsi rwandophones, on ne peut en aucun cas conclure que tous les Tutsi sont M23. C’est un peu comme de dire : tous les musulmans sont des terroristes. Or, l’infraction est individuelle.

Dans ce conflit du M23, même s’il y avait des complicités tutsi, celles-ci ne pourraient quand-même pas être à l’échelle de l’ensemble de Tutsi ou de l’ethnie Banyamulenge. Il faut donc éviter cette généralisation, cet amalgame et cette stigmatisation ethnique.

Des appels à chasser les Banyamulenge se multiplient

Captures d’écran :

Les autorités interpelées

A ce sujet Mahoro Peace Association a adressé une lettre ouverte au chef de l’Etat congolais Félix Tshisekedi dans laquelle elle s’inquiète de la montée des discours de haine contre les Tutsi en République démocratique du Congo.

Tous les Tutsi ne sont pas Rwandais

En RDC, on a fait croire à tort que parce que les Banyamulenge ont la morphologie tutsi ou parlent le kinyarwanda, donc ils sont Rwandais. Or, c’est  faux. Tous les Rwandais ne sont pas Tutsi et tous les Tutsi ne sont pas Rwandais.

Lors d’un briefing sur la guerre du M23 devant la presse à Kinshasa, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement congolais Patrick Muyaya avait tenu à dissiper ce malentendu. Il a expliqué qu’il y a des Tutsi congolais et qu’il  ne faut pas tomber dans le piège de les prendre à partie. Hélas, son message semble inaudible dans l’opinion publique congolaise.

Bref, le M23 n’est pas synonyme de Tutsi ou de Banyamulenge. Tout celui qui parle le kinyarwanda n’est pas forcément contre le Congo. Évitez les discours de haine ethnique.

#StopLaHaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.