Photo de profil Forum des jeunes Katangais

« Nous ne voulons plus de jeunes Kasaiens au Katanga », lance un forum katangais sur Facebook

Partager

« Nous jeunes Katangais, nous ne voulons plus de la présence des jeunes Kasaiens au Katanga », peut-on lire sur une page Facebook dénommée Forum des jeunes Katangais. La haine et la xénophobie contre les Kasaïens au Katanga n’interpellent plus personne. Même le gouvernement ferme les yeux.

A l’instar de ce « Forum de jeunes Katangais », beaucoup d’autres groupes et pages  Facebook sont créés pour s’en prendre ouvertement aux Kasaiens qui ont choisi de vivre dans la province du Katanga.

Des appels à quitter la province leur sont régulièrement lancés. Souvent, ce sont des menaces de mort et des qualificatifs animalisants qui leur sont adressés dans les réseaux sociaux. Africa sans Haine n’a cessé de dénoncer et de signaler tous ces messages de haine tribale diffusés dans ces groupes et pages Facebook.

« Quittez le Katanga ou attendez-vous à des kidnappings !« 

Publié le 16 octobre dernier, ce message donne un ultimatum de deux semaines aux jeunes Kasaiens pour quitter la province du Katanga. A défaut, son auteur menace de procéder à des kidnappings.

Voici ce qu’il écrit : « Dans notre Katanga, nous leur accordons un moratoire (ultimatum NDLR) de deux semaines pour qu’ils dégagent. Nous parlons à haute voix : s’ils ne nous laissent pas notre contrée, nous allons procéder aux opérations de kidnapping. Ce sera en collaboration avec les Junafec. Nous ne les aimons pas, quittez notre Katanga tant qu’il est temps. »

Capture d »écran :

Ce genre de messages sont publiés presque tous les jours sur les réseaux sociaux. Mais ils ne semblent guère interpeller ni le gouvernement, ni les ONG de défense des droits de l’homme. Des appels à la haine et à la violence sont quotidiens, tandis que leurs auteurs restent impunis.

#StopLaHaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.