Cameroun : accusée de tribalisme contre les Bamiléké, la journaliste Solange Beyala présente ses excuses

Lorsque l’on est une personnalité publique (homme politique, journaliste, star du sport, de la musique ou du cinéma), il faut bien tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. Surtout à la télévision, vos déclarations, si elles ne sont pas bien clarifiées, peuvent être mal interprêtées de diverses manières. La journaliste Solange Beyala en paie les frais.

Selon bon nombre de téléspectateurs de la télévision camerounaise STV, l’animatrice Solange Kiki Beyala a parlé en mal du peuple Bamiléké dans son émission sur cette chaine. Ces propos ont été interprêtés comme faisant l’apologie du tribalisme contre les Bamiléké au Cameroun. Plusieurs médias camerounais ont dénoncé ces propos et qualifié la journaliste de tribaliste. Elle-même reconnait les « dérapages » qui ont eu lieu dans son émission.

Dans un tweet, une internaute camerounaise dénonce ce qu’elle appelle « le tribalisme à ciet ouvert » contre la tribu Bamiléké :

Voyant l’ampleur des réactions hostiles sur les réseaux sociaux, Solange Beyala n’a pas tardé à demander pardon sur son compte Facebook en ces termes :

« …j’aime les bamilékés, pas comme ceux qui disent j’aime en citant des amis, je les aime comme j aime les Betis les Bafia les bassa les foulbés, les bamoun ,les pygmées les bakweris les bafout etc .

Je n aime pas les êtres humains à cause de leur race ou de leurs tribus, j’aime tout simplement !!
L amour ne se justifie pas il est vivant !
Sur l’émission the rdv nous ne faisons pas l’apologie du tribalisme, nous le condamnons au contraire.
Lundi oui il ya eu un dérapage dû probablement à la présence de l’invitée qui nous a entraînée dans ce que nous ne voulions pas .
Sans jeter en pâture les accusations des uns et des autres je tiens à présenter mes excuses pas à un peuple puisque je n’ ai rien contre mais plutôt pour le manque de professionnalisme quelquefois observé durant l’émission.

J appelle ainsi certains camerounais à changer de mentalité, à voir les choses avec moins de passion et moins de chauvinisme !!
Si nous voulons que ce pays se développe et change totalement nous avons tous un rôle essentiel à jouer et le premier est de lutter contre le tribalisme ce fléau qui mine notre société !!…
« 

Espérons que ces excuses de la journaliste puissent aider à apaiser la tension suscitée par son émission à la télévison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *