Dessin Internews Côte d'Ivoire

Sept causes des discours de haine dans le monde

Partager

Rien ne se fait sans raison. Il y a une cause à chaque effet. Africa Sans Haine vous donne quelques causes de discours de haine. A chaque personne haineuse d’identifier la source de sa haine. 

Voici donc sept principales raisons à l’origine des discours de haine. La liste n’est pas exhaustive.

  1. Haine congénitale

Certaines personnes naissent haineuses. La haine est donc innée dans leur vie. C’est le parfait exemple des gens comme Adolf Hitler. Dans ce cas, la haine est une sorte de possession démoniaque que la personne ne contrôle pas.

Une mauvaise nature n’est pas forcément héréditaire. Quelqu’un peut être très haineux alors que ses parents et ses arrières-parents n’ont pas une telle nature. Les parents eux-mêmes s’étonnent d’avoir engendré un enfant d’un si mauvais cœur. Il peut tuer, blesser, insulter… C’est congénital. Des haineux de ce genre, personne ne peut les changer, sauf miracle. Et la plupart finissent en prison.

2. Refus de la différence et de la diversité

Il existe des gens qui pensent que la meilleure race du monde c’est la leur, la meilleure ethnie c’est la leur… Pourtant, il existe plusieurs races et plusieurs ethnies. Ce sont de telles considérations qui créent le racisme, le tribalisme, les génocides… C’est en fait le refus d’accepter la diversité ou la différence avec les autres.

3. Complexe de supériorité ou d’infériorité

La mégalomanie ou la surestimation de soi peut amener à considérer les autres comme des imbéciles. Cela engendre l’orgueil et par voie de conséquence des propos méprisants. C’est ainsi que certains riches injurient les pauvres, les puissants exploitent les faibles, etc.

A l’opposé, le fait de se sentir inférieur peut aussi pousser à haïr ceux que l’on considère comme supérieurs. Il arrive que quelqu’un haïsse son prochain simplement parce que celui-ci le dépasse ou brille plus que lui.

4. Haine par jalousie

La haine peut se traduire aussi par une jalousie extrème. Par exemple : deux femmes rivales qui se détestent lorsqu’elles apprennent qu’elles partagent le même homme ou l’inverse. Ce type de haine est courant dans les relations amoureuses.

5. Influence culturelle ou de l’environnement

Certaines personnes se retrouvent en train de haïr sans savoir pourquoi elles le font. La raison est simple : elles se sont retrouvées dans un environnement où grouillent les préjugés, les stéréotypes, la stigmatisation de l’autre… Par un effet de contamination ou comportement moutonnier, elles font la même chose. De telles personnes ont plus de chance de revenir à la raison.

6. Haine parce qu’on est victime

C’est une haine provoquée par un acte hostile ou cruel. Elle est motivée par le sentiment de se venger. Il est par exemple très difficile pour une victime de discrimination d’aimer ou de dire du bien de son bourreau. On ne peut demander à une fille violée par son propre père de supporter ce dernier. Une mère dont le fils unique a été tué ne peut aimer le meurtrier de son fils. La seule manière de tempérer sa colère c’est lorsque justice est faite et que le bourreau purge une peine de prison.

7. Haine par endoctrinement 

Certains discours de haine viennent de l’éducation que l’on a reçue. Ça peut être un matraquage médiatique, un endoctrinement à l’église ou à la mosquée…

Dans certaines familles, les parents enseignent leurs enfants à haïr. Ils leur disent : « Ne fréquentez pas les gens de telle race ou de telle ethnie. Tel n’est pas votre frère. Si vous voulez vous marier, ne le faites pas dans telle tribu ou dans telle race… » Et l’enfant qui grandit avec ces préjugés dans sa tête, ne peut que mettre en pratique l’enseignement reçu.

Et vous, d’où vient votre haine ? Identifiez-vous parmi les six causes que vous venez de lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.