Le Mali encore en sang : 132 morts à Diallassagou

Partager

Peut-on encore compter le nombre de deuils du terrorisme au Mali ? Combien de fois devrait-on acheter des cercueils ? Diallassagou pleure ses enfants. Non, le Mali ne mérite pas ça !

Malheureusement, les infos du Mali sont devenues tout le temps celles-là. Des morts, des morts et encore des morts. Il y en a eu encore au moins 132 le weekend. Dans un pays où l’on a vanté les Russes de Wagner… Partout, des visages en larmes. Il faut que ça cesse !

Pitié pour ces pauvres Maliens

Les terroristes rendent le pays invivable. Ajoutez à cela les sanctions de la CEDEAO ! Et des Maliens sont descendus dans la rue mardi 21 juin 2022 pour demander d’être protégés. Ils en ont ras-le-bol. Cette situation ne peut plus continuer ainsi. La junte militaire a le devoir de tout mettre en œuvre pour assurer la sécurité de la population.

Jusques à quand laissera-t-on ces démons djihadistes faucher tant de vies innocentes ? Voilà que les populations ne savent plus à quel saint se vouer. Ces femmes, ces enfants, ces jeunes et ces vieillards qui vivent désormais dans le désarroi, abandonnés à eux-mêmes ! Ils ignorent de quoi demain sera fait, s’ils seront encore vivants ou égorgés par les djihadistes…

La junte au front et non au palais présidentiel

Alors qu’il y a  Wagner, la Minusma et les Famas, compter tant de morts en une nuit c’est  inacceptable. La junte malienne doit comprendre qu’il est temps pour elle de laisser la politique aux civils. Elle doit  aller montrer ses muscles au front, défendre le pays, sauver les Maliens. C’est ce genre de bravoure qu’on attend de nos militaires.  

Comment peut-on être privé de paix dans son propre pays ? Être tué au champ, dans la rue et à domicile. Qu’ont fait les Maliens pour mériter ça ? Il y a fort à craindre que beaucoup ne prennent le chemin de l’exode. A moins qu’on leur redonne de l’espoir.  Courage peuple malien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.