Résidence du général John Numbi : un tel arsenal pour se protéger ou pour déstabiliser ?

Partager

A moins que ce soit un montage du gouvernement congolais. Mais ce qui a été trouvé dans la résidence du général John Numbi dépasse tout entendement. Une cache d’armes digne d’une base terroriste. De quoi soupçonner un projet de déstabilisation du pays.

John Numbi, c’est ce général déserteur, proche de l’ancien président Joseph Kabila. Il est en fuite depuis plusieurs mois. La justice congolaise le poursuit dans le cadre de l’assassinat en juin 2010 du défenseur des droits de l’homme Floribert Chebeya et de son chauffeur Fidèle Bazana. Le général est considéré comme l’un des commanditaires de ce double assassinat.

Malgré les dénonciations faites par les défenseurs des droits de l’homme, il n’avait jamais été inquiété quand Kabila était au pouvoir. Mais les choses ont changé avec l’arrivée du président Félix Tshisekedi.

Quel projet avait John Numbi ?

Nul ne peut deviner les intentions du général. Seulemejt voilà, la perquisition menée à son domicile par les services de sécurité a révèlé une quantité importante d’armes de guerre et de munitions. Une véritable poudrière. Difficile de faire croire que c’était pour se protéger. En voyant cet arsenal filmé et montré à la télévision nationale, beaucoup de Congolais ont prêté à John Numbi l’intention de faire un coup d’État ou quelque chose de ce genre.

Ainsi, comment quelqu’un qui détient un tel armement pouvait-il se soumettre à la justice ? En plus, si tous nos généraux doivent avoir   de telles quantités d’armes à leurs domiciles juste pour leur protection, alors il y a un problème…

En fait, la vérité est que, en République démocratique du Congo, certains officiers militaires sont au nombre de ceux qui entretiennent l’insécurité dans le pays. Et on n’oubliera jamais le cas des généraux qui vendaient des armes et munitions aux groupes armés de l’est du pays.

Si la vidéo ne s’ouvre pas cliquez ici :

Vidéo de la perquisition du domicile du général John Numbi (RTNC)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.