RDC : les juges qui ont condamné Barnabé Milinganyo visés par des messages de haine tribale

Barnabé Milinganyo a été condamné à trois ans de prison pour menaces de mort envers le président Félix Tshisekedi, mais certains Congolais contestent ce verdict et s’en prennent pluôt à l’appartenance tribale des juges du tribunal qui a jugé Barnabé. Sans le dire ouvertement, ils insinuent que les noms des juges étaient à consonnance luba (tribu du Kasaï dont est originaire le président Félix Tshisekedi).

C’est le cas dans ce post partagé sur Twitter, un internaute fait référence à l’appartenance tribale des juges, en présumant par leurs noms : « Jamais à l’époque des présidents Mobutu, Kabila père et Fils, on a vu les juges d’une chambre, tous ngwandi ou Katangais. Il apparaît pour le procès de Barnabé hier, il y avait les magistrats ci-après : Kazadi Tshilumba, Mubenga Bukasa et Tumbula, oh la justice actuelle ! «  Pour Africa Sans Haine, cette analyse traduit un sentiment de haine envers l’une des tribus de la RDC.

Pour sa part, Africa Sans Haine estime que dans des procès impliquant les personnes de différentes provinces, la composition du tribunal ne devrait pas avoir une même origine tribale, sauf cas de force majeure. En même temps, Africa Sans Haine rappelle que grâce au métissage des cultures et des populations en RDC, plusieurs noms congolais ne sont plus exclusivement d’une seule tribu ou province. Des noms comme Ilunga, Mutombo, Ngoyi, Muamba, etc. sonnent luba, mais on peut les trouver au Maniema (exemple : Thambwe MUAMBA), au Katanga (Sylvestre ILUNGA Ilunkamba), au Bandundu (Patrice NGOY Musoko)…

En définitive, il faut critiquer un tribunal s’il n’a pas dit le droit et non parce que les juges sont de telle ou telle tribu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *