Antonio Guterres sur la crise en RDC : j’appelle toutes les parties prenantes à résoudre leurs différends par le dialogue

Partager

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres s’invite dans la crise politique en République démocratique du Congo. Dans un rapport remis au Conseil de sécurité, il parle de la crise congolaise en ces termes : « Je reste préoccupé par les tensions politiques au sein de la coalition au pouvoir, qui pourraient saper la fragile stabilité politique, inverser les progrès réalisés depuis les élections de 2018 et le transfert pacifique du pouvoir qui en résulte. J’appelle toutes les parties prenantes à résoudre leurs différends par le dialogue, conformément à la Constitution. »

Africa Sans Haine soutient la position du secrétaire général de l’ONU. Il faut un dialogue sincère entre le président Félix Tshisekedi et son pprédécesseur Joseph Kabila. Un dialogue où chacun respecte ses engagements à travailler dans l’intérêt supérieur de la population congoalise et non un combat de positionnements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.