Pétition pour un « Etat fédéré autonome du Katanga » : la ligne rouge à ne pas franchir !

Une pétition circule sur les réseaux sociaux demandant aux Katangais d’exiger l’autonomie de la province minière du Katanga dans le sud-est de la RDC. Il est vrai que la Constitution congolaise donne le droit à tout citoyen ou groupe de citoyens d’initier une pétition pour revendiquer un droit légitime, mais ici, ce qui cloche ce sont le contexte et les motivations de cette pétition.

Protéger l’unité du Congo est un défi sacré pour tout celui qui prend le pouvoir à Kinshasa. Mobutu l’a fait, les deux Kabila aussi, et Félix Tshisekedi ne devrait pas déroger à la règle.

Que cache-t-on derrière la pétition ?

Depuis l’avénement de Félix Tshisekedi au pouvoir, les vélléités sécessionnistes se sont amplifiées dans certaines provinces de la RDC. Aujourd’hui, une pétitition est lancée en ligne pour réclamer que le Katanga devienne « un Etat fédéré autonome ». Rien d’anormal, diriez-vous. Seulement voilà, cette revendication, pourtant légitime, est un arbre qui cache mal la forêt. Et la forêt c’est la sécession du Katanga soutenue depuis de nombreuses années par plusieurs fils et filles de cette province. Pour Africa sans haine, entre l’unité et la division du Congo, le choix est clair.

Il y a quelques jours, Kyungu wa Kumwanza, un des grands leaders katangais, dénonçait un projet sécessionniste qui visait à proclamer l’indépendance du Katanga le 15 janvier 2021. A cela s’ajoute un nombre incalculable de messages de haine sur les réseaux sociaux contre les non originaires du Katanga. Ces messages haineux sont diffusés aussi bien par des citoyens lambda que des hommes politiques.

Un drapeau sécessionniste sur la pétition

Dans la pétition, l’initiateur affirme que « le tribalisme et la sécession sont à bannir de cette revendication ». Pourtant, lui-même a mis le drapeau sécessionniste katangais comme photo d’illustration de sa pétition. Ce drapeau est le symbole des revendications indépendantistes au Katanga. Pourquoi l’auteur de la pétition n’a-t-il pas mis le drapeau congolais si réellement il est attaché à l’unité du Congo ?

En plus, c’est curieux de constater que quand des Katangais étaient au pouvoir pendant 21 ans (les deux Kabila), il n’y avait pas une telle pétition formelle comme aujourd’hui, excepté des vélléités habituelles au Katanga. La pétition réclame la « répartition équitable des richesses » au moment où se multiplient sur les réseaux sociaux des appels à chasser les « étrangers » qualifiés de « chiens » des mines du Katanga. Ce sont tous ces éléments qui discréditent cette pétition.

Réclamer un Etat fédéré dans ce cas-ci n’est en réalité qu’un premier pas ; une fois franchi, le deuxième pas sera sans nul doute la sécession. Le fédéralisme, s’il en faut un, ne peut être instauré en RDC pour le seul Katanga mais pour toutes les provinces du pays.

Voici le lien de la pétition : https://www.change.org/KatangaIndependance. Copie capture d’écran :

RÉFÉRENDUM, Katanga un État fédéré (autonome) pour une répartition équitable des richesses

Benjamin KABANGE a lancé cette pétition adressée à Gouvernement de la RDCongo et à 1 autre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *