Discours de haine en ligne et désinformation en Côte d’Ivoire : attention danger !

Partager

°Un article de linfodrome.com appuyé par Internews Côte d’Ivoire.

Sur la période du 3 au 9 décembre 2020, 90 pages, profils et groupes ont été observés sur Facebook dans le cadre du programme « Transition et inclusion citoyennes » en Côte d’Ivoire, programme mené par le NDI, Internews et une coalition des organisations de la société civile et des partenaires (radios communautaires, médias en ligne…).

165 injures et diffamations, animalisations, propos xénophobes et injures identitaires, menaces, attaques contre les communautés, répertoriés en seulement une semaine et rien que sur un réseau social. La haine foisonne sur la toile ivoirienne. Et ce sont les groupes, plus précisément les groupes partisans à caractère politique qui cristallisent l’essentiel de ces discours de haine (93.93%).

La tendance générale est toutefois à la baisse en comparaison avec les semaines précédentes.

C’est en septembre 2020 que l’observation a débuté et à ce jour 1401 discours de haine ont été enregistrés sur 90 pages, groupes et profils. Avec un pic les 30 et 31 octobre 2020, en lien avec l’élection présidentielle ivoirienne. Pour ces deux jours, 116 menaces, animalisations, incitations au meurtre et à la révolte ont été collectées.

Retrouvez cet article sur le site web de Linfodrome en cliquant sur ce lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *