La haine anti Tutsi Banyamulenge existe en RDC

Parmi les peuples victimes de haine ethnique permanente en République démocratique du Congo figurent les Banyamulenge. Ce sont des Tutsi congolais habitant la partie Est du pays, notamment dans les deux Kivu. L’ancien ministre et sénateur Moïse Nyarugabo est l’un d’eux. Il est visé par des messages de haine sur Twitter.

Pour la plupart des Congolais, tous les Tutsi vivant en RDC sont des Rwandais. Pourtant, les Tutsi congolais existent bel et bien. Le Rwanda est mal vu par les Congolais depuis les multiples invasions de son armée en RDC. Mais c’est une erreur d’user de haine et de xénophobie contre des individus par rapport à leur ethnie ou à leurs orignes.

Dans une vidéo partagée sur Twitter, Moïse Nyarugabo, très remonté, dénonce la haine dont lui et son ethnie tutsi (Banyamulenge) sont victimes en RDC. Voir vidéo :

Dans les commentaires sur cette vidéo, certains Congolais ont continué à utiliser la haine et les menaces contre cet ancien ministre congolais et son ethnie. C’est le cas du commentaire haineux ci-après sur le tweet :

Plusieurs autres commentaires haineux ont été faits sur cette vidéo. Il est regrettable qu’en RDC, les débats politiques, au lieu de se focaliser sur les idées, se cristallisent plutôt sur les ethnies, les origines et les préjugés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *