Le président Alpha Condé lors de son arrestation

Guinée : attention à attiser la haine contre Alpha Condé !

Partager

Depuis la chute de l’ex-président Alpha Condé, les discours de haine se multiplient contre lui et les membres de son clan. On l’assimile à un variant du coronavirus. Les Guinéens devraient plutôt privilégier la réconciliation. Il faut éviter d’attiser la stigmatisation et la haine entre vous.

Sur plusieurs posts sur les réseaux sociaux guinéens, l’ex-président Alpha Condé est victime de plusieurs attaques et discours haineux. Certains le comparent au coronavirus en le qualifiant d’un « variant guinéen de Covid-19″. Quant au  nouvel homme fort du pays le colonel Mamady Doumbouya, il est appelé « le vaccin très efficace contre le variant Alpha ». Cette façon d’opposer ces deux leaders ne peut que suciter la haine entre leurs partisans respectifs.

Voir Capture d’écran :

Ce genre de propos n’est pas susceptible de faciliter l’unité et la cohésion nationale en Guinée. On ne devrait jamais oublier que Alpha Condé a une famille et une ethnie qui ne peuvent jamais tolérer qu’il soit comparé à un variant de Covid-19. Le coup d’État a déjà eu lieu, il faut tourner la page et regarder vers l’avenir.

Un autre message présente les photos d’une dizaine d’hommes politiques du régime d’Alpha Condé comme des « bandits » qui auraient vidé les caisses de l’État guinéen. Le message dit: « Voici les bandits qui ont vidé les caisses de l’État pour soutenir le troisième mandat d’Alpha Condé. »
Là également ce sont des propos très graves qui relèvent de la diffamation car ne présentant aucune preuve.

Capture d’écran :

La Guinée a besoin de la réconciliation

Malgré tous ces messages haineux contre l’ancien président, bon nombre de Guinéens se soucient eux de la réconciliation des frères et sœurs de la Guinée. Ils font aussi entendre leur voix sur les réseaux sociaux. Un internaute écrit : « Bonjour peuple de Guinée. La bonne manière de soutenir les militaires c’est la réconciliation nationale. »

Capture d’écran :

L’opposant Abdoulaye Bah lance le même message de réconciliation : « … Je n’ai aucune haine contre personne. Au contraire, nous demandons à l’ensemble du peuple de Guinée d’être uni, de s’accepter, de s’aimer et d’être des frères. (…) Nous sommes contents, il faut une nouvelle Guinée. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.