Encore un tweet polémique de l’opposant Firmin Yangambi

Partager

Chacun de ses tweets engendre des commentaires haineux et très dangereux. Ancien prisonnier politique, Firmin Yangambi est l’un des plus farouches opposants au président Félix Tshisekedi. Avec son mouvement « Dynamique changer ce Congo », cet avocat donne l’impression d’être déjà en campage électorale. Il ne cesse de brandir 2023 comme l’année où selon lui tout doit changer en RDC.

Firmin Yangambi rêve d’un Congo débarrassé d’une élite corrompue. Le 13 avril dernier, il a tweeté les mots suivants : « Pouvoir de mauvais goût, opposition de merde… »

Mais les commentaires sur ce tweet sont très dangereux. Exemple celui-ci : « Notre pays a besoin d’une révolution à la française où beaucoup de gens seront fusillés ou pendus dans un stade de Martyrs plein à craquer… »

De tels appels au meurtre sont à bannir sur les réseaux sociaux. Il faut aussi bannir l’attitude orgueilleuse qui consiste à penser qu’on est le seul ange et que les autres sont des diables. De telles attitudes n’engendrent que la haine et l’intolérance.

Toujours dans les commentaires, d’autres internunautes s’en prennent à Firmin Yangambi lui-même, le présentant comme » ridicule » et l’accusant de sorcellerie.

Pour Africa Sans Haine, ce qui est ridicule c’est lorsque des citoyens d’un même pays s’insultent sur les réseaux sociaux. Surtout lorsque la haine remplace le débat citoyen axé sur les valeurs et les projets de société.

Dans un autre tweet plusieurs semaines plus tôt, le même Firmin Yambi déclarait dans un tweet : « Sachez, les armes parleront dans ce pays… » Ce sont des incitations à la violence contraires à la loi et à la loiberté d’expression.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.