Arrêtez ces violences ! Les Centrafricains sont fatigués

Partager

Dans ce conflit centrafricain qui a déjà fait plusieurs morts, quand certains ne jurent que par la guerre et la politique de la terre brûlée, il y a une majorité silencieuse victime de cette sale guerre : elle ne demande que la paix. Les bélligérants doivent déposer les armes et régler leurs différends par des voies pacifiques.

Sur les réseaux sociaux centrafricains, des messages haineux et d’incitation à la violence sont légion parmi les partisans et adversaires de certains leaders politiques. Exemple : entre les pro et les anti-Bozize.

Cliquez sur ces liens pour lire les messages. Captures d’écran :

Le peuple centrafricain veut la paix, donnez-lui cette paix s’il vous plaît !

Loin des bélligérants, la majorité des Centraficains en a ras-le-bol de ces violences dans le pays. Sur les réseaux sociaux, on peut voir de nombreux messages de désespoir d’un peuple meurtri, privé de paix, de liberté et de développement. « Nos calendriers ne sont plus que des jours de deuil et de martyrs ! », s’exclame un Centraficain désespéré.

Cliquez sur ce lien pour voir le message. Capture d’écran :

D’autres messages font état de la résilience du peuple centrafricain. Un peuple qui a soif que se terminent la culture des rébellions et les industries de mercenaires. Il y a surtout cette question interpellatrice : « Et si les bulldozers remplaçaient les armes en Centrafrique ? »

Cliquez sur ce lien pour lire. Capture d’écran :

Un autre internaute centrafricain se demande pourquoi dans son pays les anciens présidents et les anciens ministres deviennent tous des rebelles !

Bref, président Touadéra, Minusca, rebelles et communauté internationale… Rétablissez la paix et la sécurité en Centrafrique !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.