Après avoir publié des tweets racistes, le rugbyman argentin Pablo Matera demande pardon !

Tout ce que vous publiez de bien ou de mal sur Ies réseaux sociaux vous suivra toute la vie et finira par vous rattraper. En publiant des tweets racistes quand il était adolescent, Pablo Matera ne savait pas qu’il deviendrait un jour une grande star du rugby et que ces tweets allaient nuire à sa réputation en tant que joueur. Aujourd’hui il demande pardon, mais est-ce que  c’est un pardon sincère ?

Les tweets racistes de l’argentin Pablo Matera remontent à 2011-2012 alors qu’il n’avait que 17 ans. À l’époque, le jeune homme n’aimait pas les noirs. En démontrent ses tweets. Aujourd’hui, il est devenu une star du rugby et capitaine de l’équipe argentine de ce sport.

En 2012, Pablo Matera avait publié ce message haineux sur Twitter : « L’Afrique du Sud, bébé. Je quitte enfin ce pays plein de Noirs. Aïe !  » Puis, un autre tweet de Matera : « La haine des Boliviens, des Paraguayens, etc. est née de cette bonne qui a un jour laissé tomber un cheveu dans votre nourriture. »

Ayant réalisé la gravité de ses actes, Pablo Matera fait son mea culpa :
« Toutes mes excuses à tous ceux qui ont été offensés par les atrocités que j’ai écrites. À ce moment-là, je n’imaginais pas qui j’allais devenir. Aujourd’hui, je dois assumer la responsabilité de ce que j’ai dit il y a neuf ans. Je suis désolé aussi pour mon équipe et ma famille, pour le moment qu’ils traversent à cause de mes actions… »

Plusieurs internautes réclament que Pablo Matera ne soit plus le capitaine des Pumas argentins de rugby.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *