Suzette Bronkhorst co-fondatrice d'Inach

Suzette Bronkhorst n’est plus : elle était une grande figure de la lutte contre la haine en ligne

Partager

Ce samedi 09 octobre 2021, en consultant mes e-mails, je suis tombé sur une mauvaise nouvelle : un communiqué annonçant la mort de Suzette Bronkhorst. Cela m’a bouleversé. Suzette était co-fondatrice du Réseau international de lutte contre la cyber haine (International Network Against Cyber Hate « Inach »).

En moins d’une année, Inach a perdu deux de ses illustres personnalités. Plus que de simples membres, car ce sont les co-fondateurs de cette ONG internationale. Nous ne nous sommes pas encore remis de la disparition de Ronald Eissens, décédé en janvier 2021, et la mort nous arrache aujourd’hui Suzette Bronkhorst.

Ronald and Suzette

Un e-mail de Suzette, puis je ne la lirai plus

La dernière fois où Suzette m’a parlé, c’était à travers un e-mail le 30 août dernier. Elle m’annonçait une bonne nouvelle pour mon ONG Africa Sans Haine, seul membre africain d’Inach. Bien avant cela, je me souviens que Suzette a participé avec nous à l’Assemblée de membres d’Inach tenue en ligne du 16 au 17 juin dernier. J’espérais la revoir à la conférence annuelle d’Inach prévue du 4 au 5 novembre prochain en ligne.

Hélas, le destin en a décidé autrement. Nos cœurs restent brisés. Car elle laisse un siège vide dans la famille Inach.

Africa Sans Haine rend hommage à Suzette Bronkhorst. Elle restera à jamais gravée dans notre cœur. Nous perpétuerons son combat, celui de parvenir à un monde débarrassé de discours de haine sur Internet. Repose en paix Suzette ! Sincères condoléances à ta famille biologique.

@INACHnet

Jean-Hubert Bondo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.