Ronald Eissens, le directeur du réseau international de lutte contre la cyberhaine, s’est éteint

Toute l’équipe d’Inach (réseau international de lutte contre la cyberhaine) est inconsolable après la mort de Ronald Eissens. Il était l’un des fondateurs de cette organisation. Africa Sans Haine lui rend hommage et exprime ses condoléances les plus attristées à sa famille et à toute l’équipe d’Inach.

Inach est partenaire d’Africa Sans Haine. Ronald Eissens a mené un combat noble que nous allons continuer à pérenniser pour mettre fin aux discours de haine en ligne. Que son âme repose en paix !

Voici, traduit en français, le communiqué d’inach annonçant la mort du directeur Ronald Eissens :

« Nous sommes extrêmement attristés par le décès de Ronald Eissens, notre co-fondateur et directeur, et un véritable pilier d’Inach. Il était un pionnier dans la lutte contre le discours de haine en ligne, un activiste dévoué, un modèle pour beaucoup, et plus encore. tout, une personne merveilleuse et un véritable ami. On se souviendra de lui comme d’un homme courageux et honnête, qui a combattu jusqu’au bout.

Son héritage vivra grâce à Inach, qu’il a construit à partir de rien dans un réseau mondial avec sa partenaire, Suzette Bronkhorst et jugendschutz.net. L’équipe d’Inach fera tout son possible pour traverser cette perte dévastatrice et continuer le travail qu’il a commencé il y a près de vingt ans. Nous allons préserver son héritage et essayer de rendre le monde un peu meilleur que ce que nous avons trouvé.

Nous sommes si fiers de ce qu’il a accompli et il sera dans nos cœurs. Cher Ronald, vous nous manquerez cruellement « . Le conseil d’administration et toute l’équipe Inach.

Ci-après en capture d’écran le communiqué d’Inach et la photo de l’illustre disparu :

@INACH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *