Des menaces contre Macron sur les réseaux sociaux maliens

Partager

Le président Emmanuel Macron a annulé la visite qu’il devait effectuer au Mali en ce mois de décembre 2021. Et même s’il venait au Mali, il n’aurait peut-être pas été le bienvenu. Des messages de haine contre lui envahissaient déjà les réseaux sociaux à Bamako.

De nombreux partisans du président malien Assimi Goita ne veulent plus entendre parler de la France au Mali. Ils accusent le chef de l’Etat français Emmanuel Macron de jouer la carte du néocolonialisme dans leur pays. Sur les réseaux sociaux, les menaces et les discours de haine anti-Macron ne faiblissent pas.

« En venir aux mains avec Macron »

Un internaute malien écrit : « Si Macron vient à Bamako et retourne en France sans un pied cassé, c’est que Ben Le Cerveau n’est pas un garçon. »

Capture d’écran :

Un autre malien renchérit : « Les politiciens malien Les pions français réveiller vous Macron votre Dieu veut rendre visite à un homme qu’il a traité d illégitime. »

Capture d’écran :

Et un autre d’ajouter : « Il faut dire a Assimi Goita de ne pas serrer ses mains sur n’importe quel étranger qui vient le saluer parce que même les habits de l’étranger sont un poison. »

Capture d’écran :

Il y en a même qui sont désormais contre les élections au Mali. L’un d’eux écrit : « Pas d’élections au Mali. Le Mali appartient au Maliens. A bas la France ! A bas la CEDEAO »

Capture d’écran :

C’est tout-à-fait normal et même légitime de s’opposer au président Emmanuel Macron sur un sujet ou un autre. Mais ce que nous devons éviter sur les réseaux sociaux ce sont les injures, les menaces, la haine, les appels à la violence…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.