RDC : une fosse commune découverte non loin du mausolée d’Etienne Tshisekedi à Kinshasa

L’ONG congolaise Action pour l’accès à la justice (Acaj) a lancé une alerte sur une découverte samedi d’un charnier dans la commune de la N’sele en périphérie de Kinshasa. Si cette découverte arrive à être confirmée, c’est une chose terrible qui rappelle de nombreuses autres fosses communes jamais élucidées en RDC.

La ville de Kinshasa dispose de plusieurs cimetières. Lorsque des corps sont jetés dans une fosse commune, certainement que des gens ont été massacrés et dissimulés là dans un puits commun. Africa Sans Haine suit avec attention cette situation et exige une enquête rapide et crédible pour faire la lumière sur ce charnier. L’enquête devra être en mesure de :

  • Déterminer le nombre de corps enterrés dans cette fosse commune, leurs sexes et éventuellement leur âge ;
  • Dire pourquoi ces personnes ont été tuées, par qui ou par quoi ?
  • Déterminer l’origine (tribus, provinces, appartenance politique) de ces personnes car il se pourrait que ce soit un massacre à caractère ethnique ou politique ;
  • Trouver une explication sur le fait que cette fosse commune est située non loin du mausolée de l’ancien opposant Etienne Tshisekedi, le père biologique de l’actuel chef de l’Etat Félix Tshisekedi.

Enfin, les résultats de cette enquête devront être rendus publics devant les médias tant nationaux qu’internationaux et les présumés coupables traduits en justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *