RDC : nous refusons « la République fédérale du Kasaï »

Partager

Pendant que la République démocratique du Congo traverse des crises en tout genre, certains en profitent pour semer la division du pays. Cela se passe sur les réseaux sociaux. Sur Facebook notamment, les ennemis de l’unité du Congo pensent déjà à créer ce qu’ils appelllent la « République du Kasaï ». Un pays qui selon eux comprendrait le Kasaï-Oriental, le Kasaï Central, le Kasaï (Tshikapa), Kabinda et Lubao. Africa sans haine condamne de tels projets suicidaires.

Voir en cliquand sur ce lien Facebook : https://web.facebook.com/106282354666817/posts/115758760385843/?_rdc=1&_rdr

Il est vrai que le Congo a des problèmes : guerre, pauvreté, chômage, mauvaive gouvernance… Ce n’est pas en se morcelant qu’on aura des solutions toutes faites. Par contre, c’est dans les moments difficiles que les Congolais devraient rester unis comme un seul homme. Le pays a plus à gagner dans l’unité que dans la division.

Africa sans haine exhorte ceux qui ont des vélléités indépendantistes à abandonner leurs projets de balkanisation du Congo (République du Kivu, République du Katanga ou du Kasaï). Ils devraient se rappeler que ces projets macabres ont été expémentés dans les années 60 sans succès.

Une question se pose : qui est derrière ces projets de balkanisation ? Sûrement les ennemis du Congo, à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Nous demandons aux services des renseignements congolais de mener une enquête en vue d’identifier ces fauteurs de troubles et les mettre hors d’état de nuire.

Les Congolais ne doivent pas vendre le seul patrimoine qui leur reste : c’est le Congo avec ses 2 345 000 kilomètres carrés. Lumumba, Mobutu, Mzee Kabila, Joseph Kabila, Etienne Tshisekedi ont tous lutté pour l’unité du Congo. Félix Tshisekedi s’est engagé dans la même logique. Plusieurs fois dans ses discours, il a réaffirmé sa détermination à protéger l’unité nationale et l’intégrité du territoire. Non à la balkanisation du Congo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.