La deuxième vague du Covid-19 en Occident réveille les messages de haine contre les Chinois

Partager

Il est vrai que le Covid-19 a vu le jour pour la première fois à Wuhan en Chine, mais on ne peut pas dire que tous les Chinois en sont responsables. On doit savoir que tous les Chinois ne portent pas le virus pour qu’on les stigmatise. Arrêtez la haine contre les Asiatiques et particulièrement contre les ressortissants chinois.

Déjà lors de la première vague du virus au premier trimestre 2020, les Chinois étaient visés par des messages de haine dans plusieurs pays du monde. Pourtant, ils n’ont pas hésité à apporter une assistance en masques et en matériels à certains de ces pays pour les aider à combattre la pandémie. Aujourd’hui, le continent européen fait face à une deuxième vague du Covid-19, avec une résurgence de discours de haine contre les Chinois et les personnes qui leur ressemblent, donc contre des Asiatiques.

Le journal français Le monde par exemple rapporte certains de ces messages haineux publiés sur les réseaux sociaux contre les Asiatiques : « On arrête les mangas, désormais c’est la chasse aux asiatiques les bridés là les jaunes mangeurs de chiens on pardonnera JAMAIS »« ça va aller dans le 13e chasser du chinois » ou « Moi j’appelle tous les renois [Noirs] et rebeus [Arabes] de FRANCE à agresser chaque Chinois qu’ils croiseront dans la rue. »

De tels propos sont absolument inacceptables. Africa Sans Haine souhaite que leurs auteurs, s’ils sont identifiés, soient traduits en justice. Stop la haine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.