RDC : meurtre des deux frères jumeaux au Kongo Central : 17 personnes arrêtées

Deux frères jumeaux de 28 ans, Max Nsenga et Percé Ntumba, sont morts brûlés vifs par des jeunes le 30 juillet 2020 à Yaba non loin de Kinzau-Mvuete dans la province du Kongo Central « après avoir été confondus à des voleurs« . Un meurtre au relent plutôt tribaliste car ces jumeaux étaient originaires d’une autre province, le Kasaï, région congolaise dont les ressortissants sont souvent victimes de haine tribale en République démocratique du Congo. 17 personnes ont été arrêtées dans le cadre de cette affaire. De leur vivant, les deux victimes étaient des artistes musiciens. Africa Sans Haine attend impatiemment que les vrais tueurs soient formellement identifiés et condamnés à la peine qu’impose la loi congolaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *